Actualités

Souper gastronomique à La Patrie

souper gastronomique

Pas moins de 200 personnes ont participé à la deuxième édition du souper gastronomique qui se déroulait, la semaine dernière, à l’Abri-bois de La Patrie. L’activité fort courue s’inscrivait dans le cadre des événements mis de l’avant par la Contrée du Massif Mégantic, visant à promouvoir les attraits touristiques et autres entourant le massif. L’activité a permis d’amasser plus de 2 500 $ qui sont versés dans les coffres de l’organisme sans but lucratif.
Évidemment satisfaite du succès obtenu, Line Chabot, responsable du souper et membre de l’organisme, mentionne avoir profité de cette deuxième édition pour souligner les 10 ans de la 1re Réserve internationale de ciel étoilé. Plusieurs représentants du parc national du Mont-Mégantic et de l’Observatoire participaient au souper. Parmi les dignitaires, la députée de Compton-Stanstead et ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, ainsi que le préfet du Haut-Saint-François, Robert Roy, sans oublier les maires des six municipalités membres de la contrée, ont savouré l’excellent repas.
Mentionnons que l’organisme Contrée du Massif Mégantic regroupe six municipalités dont La Patrie, Hampden, Scotstown et Chartierville dans le Haut-Saint-François ainsi que Val-Racine et Notre-Dame-des-Bois pour le Granit. L’OBNL regroupe des élus, des citoyens et entrepreneurs soucieux de contribuer à donner un second souffle à l’économie de leur communauté. Son mandat est de mettre en valeur leur village et dynamiser leur économie locale notamment par le tourisme tout en stimulant le développement de petites et moyennes entreprises. On souhaite également freiner la perte démographique et conserver les jeunes dans leur milieu.
Souper
Le souper était à saveur locale et régionale. Mme Chabot est fière de préciser que les neuf services étaient composés des produits du terroir provenant du Granit et du Haut-Saint-François. Plusieurs personnes ont pris la parole au cours du repas, dont Sébastien Giguère, coordonnateur scientifique et responsable de l’éducation au parc national du Mont-Mégantic. Pierre Brousseau, représentant de la Contrée du Massif Mégantic, a rappelé le mandat de l’organisme. La députée-ministre Marie-Claude Bibeau a profité de l’occasion pour préciser qu’elle entendait tout mettre en œuvre pour que du financement récurrent supporte le travail de recherche et de développement d’outils spécialisés effectué par les nombreux chercheurs.
Constellation
D’autre part, le comité a procédé au dévoilement des constellations choisies par chacune des municipalités membres. On a remis pour l’occasion un cadre avec la constellation retenue, ce qu’elle représente pour la municipalité et quand on peut l’observer. La municipalité de La Patrie a choisi la Lyre, Chartierville la Grande Ourse, Scotstown Hercule, Hampden la Couronne d’Ariane, Val-Racine le Taureau et Notre-Dame-des-Bois Cassiopée. Plusieurs tirages ont été effectués au cours du repas comprenant des nuitées dans des B & B, fin de semaine dans un chalet, des soupers au restaurant. Le grand prix était deux jours en tente Utopia à Franceville avec accès au parc du Mont-Mégantic pour toutes les activités pour une famille d’une valeur de 700 $. Les participants au souper ont eu la chance d’observer les étoiles à l’aide d’un télescope installé sur place pour l’occasion. De la musique d’ambiance par un artiste local ajoutait au plaisir du souper. « Tous nos sens étaient aiguisés, la vue pour les étoiles, la bouche et les oreilles », de compléter Mme Chabot.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François