Actualités

Fermeture du Service aux entreprises à la Caisse des Hauts-Boisés

Caisse des Hauts-Boisés

En force depuis 2008, le Service aux entreprises offert par la Caisse Desjardins des Hauts-Boisés, dont le siège social est à Cookshire-Eaton, cesse ses activités pour se rattacher au Centre Desjardins aux entreprises (CDE), situé à Sherbrooke.

Cette décision murie pendant plusieurs mois, assure Jean-Claude Cassidy, président de l’institution financière, « tient compte des besoins grandissants des membres. C’est pour ça qu’on doit se tourner vers le CDE. » La résolution de procéder a été adoptée à l’unanimité par les membres, d’exprimer M. Cassidy.

La qualité et l’efficacité de l’équipe de cinq personnes qui était en place n’ont jamais été mises en doute. « L’équipe de la caisse était performante. Le portefeuille se maintenait même avec une légère croissance », de mentionner Jean-Marc Richer, directeur général par intérim. M. Cassidy souligne que les besoins sont grandissants et plus complexes. On fait valoir qu’ici, l’équipe touchait à tout, alors qu’au CDE, on compte une centaine de personnes spécialisées avec 45 directeurs de compte. « Là-bas, il y a des gens qui ont des domaines spécifiques qui peuvent répondre à toutes les demandes et les besoins », de préciser M. Cassidy.

Ce dernier est d’avis que ce sont les membres qui en seront gagnants. Les actifs demeurent à la Caisse des Hauts-Boisés et la clientèle continuera à obtenir son service ici, assure le président de la caisse. « Les spécialistes vont se déplacer et vont rencontrer les entrepreneurs dans leurs locaux ou à la caisse », assure d’un ton affirmatif M. Cassidy. Autre avantage à faire partie du CDE, ajoute MM. Cassidy et Richer, est que les membres n’auront pas à subir de bris de service en raison de la taille de l’équipe.

La transition est déjà amorcée et la prise en charge par le CDE doit être complétée pour le 31 décembre. On mentionne que dès cette semaine, certaines personnes pourraient faire une première rencontre avec des clients. Quant aux cinq personnes touchées par la décision, elles perdent leur emploi et seront prises en charge par un service de raccompagnement spécialisé dans la transition. Certains pourraient être relocalisés au sein de Desjardins alors que d’autres auront à choisir différentes options considérant même la retraite. Les membres de l’ancienne équipe du Service aux entreprises ne peuvent être transférés au CDE de Sherbrooke puisqu’on mentionne que l’équipe est complète.

À l’époque, la Caisse Desjardins de Cookshire avait quitté le CDE pour mettre sur pied son propre Service d’aide aux entreprises en raison d’insatisfaction envers le service provenant de Sherbrooke. La situation a bien changé, assure M. Cassidy. D’abord, par le type de demandes de plus en plus spécifiques et par le degré de satisfaction qui friserait le 80 %. Le CDE gère un portefeuille de 4 milliards 600 millions et dessert 19 000 entreprises alors que le portefeuille à la Caisse des Hauts-Boisés est de 70 M$.

M. Cassidy affirme que la décision a été prise par souci d’améliorer le service aux membres. Il ajoute que la caisse est en bonne santé financière et aucun autre service ne sera touché pour l’instant. Mentionnons que l’institution financière locale était la seule dans les Cantons de l’Est à avoir son propre Service aux entreprises.
DG
D’autre part, le processus pour embaucher un nouveau directeur général n’est pas encore amorcé. « Le CA prendra position, ça prend quelques mois. Il faut établir le profil de la personne et autres », d’expliquer M. Cassidy. Si tout va bien, on croit que l’annonce pourrait se faire en début d’année 2018.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François