Actualités, Arts et culture

Une nuit où on n’a pas beaucoup dormi à La Patrie

Entre 600 et 700 personnes ont foulé les planches de l’Abri-bois de La Patrie dans le cadre du festival Rock’n’Blues, tenu au début aout. « C’est une réussite totale. C’est la meilleure réussite en cinq ans. Le public nous supporte comme ça se peut pas », s’enthousiasme Charles Gaudreau, l’organisateur. Quatre formations se sont succédé le samedi 4 aout en soirée, dont BSSR, formé de Breen Leboeuf, Bob St-Laurent, Jeff Smallwood et Rej E. Lachance. L’assistance était composée de gens du Haut-Saint-François, de Sherbrooke et de Montréal. Les organisateurs se réjouissent qu’il n’y ait eu aucun incident et remercient chaleureusement les commanditaires et bénévoles. Les profits de cette cinquième édition serviront à mettre sur pied une école de musique à La Patrie. Une sixième mouture est prévue pour 2019.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François