Actualités

Vingt ans de saines habitudes alimentaires

Les Cuisines collectives du Haut-Saint-François ont célébré leurs 20 ans d’existence dans leurs tout nouveaux locaux du 53 Angus Sud, à East Angus, lors d’un 4 à 7. Une vingtaine d’employées, collaboratrices et membres étaient sur place pour souligner le chemin parcouru par l’organisme depuis ses débuts.

L’événement a été tenu quelques jours seulement avant le 21e anniversaire des Cuisines, comme l’année 2018 aura été chargée pour elles. La dernière année leur aura permis d’être plus accessibles et inclusives, aux dires de Vee Langlois, directrice de l’organisme. « On avait envie d’avoir un lieu plus convivial où les gens se sentaient chez eux quand ils entraient. » L’accès est facilité pour les jeunes familles et les personnes à mobilité réduite.

En plus du déménagement, les Cuisines collectives ont profité des derniers mois pour ouvrir trois nouveaux points de service à Ascot Corner, Dudswell et Lingwick. « C’est des demandes citoyennes qui ont été faites et auxquelles on a répondu », poursuit Mme Langlois. Les Cuisines se répartissent maintenant en onze lieux à travers le Haut-Saint-François.

Leurs locaux principaux se trouvent à même ceux de Moisson Haut-Saint-François. Encore une fois, Vee Langlois se réjouit de ce changement pour le mieux. « C’est un super beau partenariat. C’est logique aussi parce que nos missions se complètent. » Éventuellement, les bénéficiaires de paniers de nourriture de Moisson HSF pourraient cuisiner leurs aliments dans les installations des Cuisines collectives. Le but étant alors la mise en mouvement des utilisateurs en vue d’une pleine autonomie.

D’hier à aujourd’hui
Le Service d’entraide alimentaire du Haut-Saint-François s’est incorporé le 2 décembre 1998. Au tournant des années 2000, le territoire de la MRC comptait quatre cuisines collectives, mais une baisse du financement a forcé une restructuration. C’est en 2004 que les Cuisines collectives ont adopté l’appellation qu’on lui connait aujourd’hui. En mars 2010, le projet Parcours de la solidarité de Service Canada permet d’ouvrir six points de service avec frigo et four.
Depuis ce temps, les Cuisines collectives ont retrouvé une erre d’aller. « On est en train d’avoir un gros regain et on est bien contentes de ça », confie Vee Langlois, en poste depuis juillet 2017. Cette année, l’organisme a reçu une quinzaine de groupes chaque mois. De plus, la MRC l’a mandaté pour mettre en place une table de concertation sur l’alimentation. « Pour nous, ça faisait juste du sens parce que promouvoir l’autonomie alimentaire et la saine alimentation par des groupes et des ateliers, c’est exactement dans notre mission. »

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François