Actualités

Plus de 50 boîtes à lunch vendues

Les membres de l’équipe bleu marine gagnante du concours Un lunch presque parfait, tenu à la Cité-école Louis-Saint-Laurent, ont vécu l’expérience de préparer quelques 55 repas pour le grand public. Heureuses et satisfaites de l’expérience, elles semblent néanmoins convaincues que le métier de chef ne sera pas pour elles. « C’est vraiment le fun, mais on ne le ferait pas tous les jours », d’exprimer, avec essoufflement, les quatre participantes au terme de l’exercice.

Dans le but de faire découvrir le menu de l’équipe gagnante, le comité organisateur avait mis en vente des billets auprès du grand public. Avec la collaboration des Cuisines collectives du Haut-Saint-François, nos gagnantes, du 2e secondaire, se sont mises aux chaudrons et poêlonnes, le matin du 31 janvier, pour préparer 55 lunchs comprenant le menu qui leur a valu la victoire.

L’exercice n’était pas évident. Avec l’aide de Karine Valade, animatrice des Cuisines collectives, les participantes devaient se définir un plan de match et coordonner leurs actions. « À l’école, on devait préparer cinq portions; ici, on en avait 55 à faire », d’exprimer une des participantes. « Tout le monde devait s’ajuster et se coordonner. Souvent, on se retrouvait à la cuisson, tout le monde en même temps. Des fois, on étaient éparpillées », d’ajouter une membre de l’équipe. « On a trouvé ça stressant d’entrer dans le temps. On a dépassé un peu le temps », d’exprimer d’autres membres. Venant à leur défense, Véronick Beaumont, agente de projet au Carrefour jeunesse-emploi, soutenait que l’effort était louable et que huit minutes de retard étaient tout à fait acceptable pour de jeunes novices.

Les demoiselles étaient fières des lunchs concoctés. Les acheteurs des boîtes à lunch pouvaient savourer des bâtonnets de fromage croustillants, servis avec salsa mangue et framboise, avec un mélange printanier. En repas principal, on retrouvait un suprême de poulet farci au jambon et fromage accompagné de sauce aux champignons et carottes nantaises au beurre et pommes de terre grelots aux fines herbes. Comme dessert, les gens avaient l’occasion de déguster un gâteau aux fruits réinventé avec coulis de framboise et sauce au caramel. Les jeunes cuistots pouvaient compter sur l’appui de Mmes Valade et Beaumont ainsi que de Marie-Claude Labbé, technicienne en loisirs à la polyvalente.

Rappelons que le concours Un lunch presque parfait en est à sa cinquième édition. Il s’est déroulé sur plusieurs semaines d’octobre à novembre. Les participants ont eu à suivre plusieurs ateliers culinaires avec des professionnels dans le domaine, dont le propriétaire et chef du service de traiteur, Le Poivron Rouge, Jean-Patrice Fournier, et Mylène Bernard, propriétaire de l’entreprise Petits Cupcakes, pour développer leurs aptitudes et leur autonomie.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François