Actualités

Soirée à caractère environnemental à Saint-Isidore-de-Clifton

actualite

La municipalité de Saint-Isidore-de-Clifton appuie la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique et dans cette foulée, elle invite la population à assister à la conférence Une transition sereine vers le zéro déchet en famille donnée par Hélène Boissonneault de l’Effet PH (minimalisme, 0 déchet, encombrement).

Les élus ont appuyé la déclaration lors de la réunion ordinaire du 7 janvier dernier. Les membres du conseil municipal ont constaté que cette dernière était en accord avec plusieurs des politiques sociales adoptées à la municipalité comme celle de développement durable, la politique familiale et MADA (Municipalité amie des aînés), la Charte des saines habitudes de vie et la politique d’achat local. Il semblait donc normal d’appuyer la Déclaration citoyenne d’urgence climatique.

Mentionnons que la déclaration décrète « que nous sommes en crise climatique et cette crise est un état d’urgence climatique. Face aux risques qu’encourent les générations futures, cette crise climatique est maintenant un enjeu qui menace principalement les niveaux de sécurité suivants : économique, de la santé humanitaire, alimentaire, environnement, ainsi que le niveau de sécurité nationale et internationale. » La reconnaissance de l’état d’urgence climatique, peut-on lire dans la déclaration, nécessite la mise en place de plans de transition d’urgence pour contrer les effets négatifs sur les divers secteurs énoncés. La municipalité entend donc défendre l’intégrité de l’environnement et promouvoir les mœurs ou habitudes de vie saines et respectueuses de l’environnement et de la santé des individus sur son territoire.

Dans cet esprit, la municipalité invite la population à assister à la conférence Une transition sereine ves le zéro déchet en famille. Suivra l’assemblée générale annuelle de l’organisme Saint-Isidore-de-Clifton en Action. Il y aura un goûter et tirage de prix de présence. L’activité se déroulera le 27 février, à 19 h, à la Place Auckland.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François