Actualités

La CDC propose deux sondages et un télescope

ACTU-Diversité sexuelle

La Corporation de développement communautaire (CDC) du Haut-Saint-François invite l’ensemble de la population à prendre part à un sondage portant sur la communauté LGBTQ2+. Deux versions distinctes du sondage sont accessibles, la première pour les membres de la communauté LGBTQ2+, la seconde pour les travailleuses et travailleurs du Haut-Saint-François. Un télescope sera tiré au hasard parmi les participants.

Des enjeux abordés par le passé
L’actuel projet Fierté, inclusion et reconnaissance s’inscrit dans les initiatives sur la diversité sexuelle et de genre menées par la CDC depuis 2016. Celles-ci avaient débuté cet automne-là avec un premier colloque rural portant sur le sujet. S’en étaient suivis la production d’un recueil de témoignages et d’un documentaire.

La directrice générale, Jinny Mailhot, est fière de rappeler que la CDC est la seule du réseau à traiter de tels enjeux ; les organismes qui le font étant généralement des entités d’envergure provinciale dotées de moyens financiers plus grands. Elle se réjouit également du fait que les propositions d’idées proviennent des membres et des partenaires. De retour en 2016, les suggestions des membres tombaient à point avec un appel de projets du Bureau de lutte à l’homophobie du ministère de la Justice.

Dans ses premiers temps, le projet consistait à sensibiliser les gens travaillant dans le Haut-Saint-François aux notions et enjeux de base de la communauté LGBTQ2+. Aujourd’hui, on en est rendu à pouvoir mobiliser la communauté.

Deux sondages, une communauté
C’est ce qui nous amène aux deux sondages en cours. Le premier est destiné à toute personne s’identifiant comme membre de la communauté LGBTQ2+ et qui résiderait dans la MRC. Le questionnaire ne se concentre pas seulement sur de potentiels épisodes de discrimination. Il se concentre également sur les pistes de solution, les idées et les valeurs du membre de la communauté afin de développer son plein potentiel.

Après une semaine, Jinny Mailhot se réjouit déjà du taux de réponse au premier sondage. Sur une communauté théorique de 2000 membres dans le Haut-Saint-François, 35 personnes ont déjà répondu au questionnaire, alors qu’il n’avait été partagé que parmi les associations membres de la CDC.
Le second sondage s’adresse quant à lui à tous les travailleuses et travailleurs de la région. Les questions sont orientées sur leur perception des membres de la communauté LGBTQ2+. On y pose des questions portant sur la perception de la discrimination dans les divers milieux de travail.

Puis après ?
Aucune date limite de réponse n’a, pour le moment, été fixée. Les deux documents en ligne devraient rester accessibles jusqu’à la fin juin. Globalement, le but de l’opération demeure de lutter contre la discrimination et de faire du Haut-Saint-François un endroit « où il fait bon vivre », peu importe son orientation et son identité sexuelles.
Plus spécifiquement, les données de l’enquête serviront à deux buts. À partir d’elles, un plan d’action sera mis sur pied et servira à guider les besoins de la communauté et l’implication des partenaires du milieu. Ensuite, on souhaite, à partir des résultats, pouvoir encore plus mobiliser la communauté LGBTQ2+ en les réunissant afin de parfaire le plan d’action.

Découleront de l’information recueillie des propositions de conférences à thématique LGBTQ2+ et spécifiques aux deux groupes ciblés par les sondages. Ces actions remplaceront à moyen terme l’organisation d’un autre colloque demandant en termes de ressources et plus généraliste.
Les deux sondages sont accessibles via la page Facebook de la CDC du Haut-Saint-François. En cas de besoin, il est toujours possible de se rendre en personne au bureau de la Corporation, 50, rue Laurier à East Angus. Les participants courent la chance de remporter un télescope.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François