Actualités

Un projet de plateau sportif de 10 M$ à East Angus

Le projet de plateau sportif au coût de 10 M$ pourrait s’insérer entre l’aréna Robert-Fournier et la polyvalente Louis-Saint-Laurent.

Ça fait plusieurs années que l’idée circule, mais cette fois, les 14 municipalités du Haut-Saint-François, avec la collaboration de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, sont d’accord à pousser le projet de construction d’un plateau sportif au coût de 10 M$ incluant une piscine intérieure qui relierait l’aréna Robert-Fournier avec la polyvalente Louis-Saint-Laurent.


Le préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Robert Roy, admet que l’idée ne date pas d’hier. « Ça fait longtemps que le projet est sur la table, mais les gens étaient pas prêts. » Cette fois, ça semble différent. « Là présentement, y paraîtrait qu’il y aurait des sommes disponibles pour pouvoir avoir le projet. Oui, c’est embryonnaire, mais on voulait faire des démarches avec les villes à savoir : est-ce que vous êtes intéressés à avoir une piscine à East Angus qui fait la connexion entre l’aréna et la polyvalente ? Les gens ont dit oui, sauf qu’ils veulent savoir comment on séparerait le financement. Pour le projet, les municipalités sont prêtes, reste à savoir comment on le finance. C’est toujours ça le nerf de la guerre. C’est à cette étape-là qu’on est rendu ». M. Roy ajoute que des programmes au niveau des sports pourraient supporter jusqu’à 66 % les coûts du projet.


Selon lui, le plateau sportif comprendrait une piscine intérieure aux standards permettant de faire de la compétition, la mise à niveau de la salle de conditionnement physique dans l’école, faire des murs d’escalades et un centre de santé. Le préfet ajoute que les intervenants étudient la façon d’intégrer le plateau avec l’école et les municipalités. M. Roy mentionne que la commission scolaire serait disposée à s’impliquer financièrement. Est-ce dans la construction, le fonctionnement, cela reste à définir ?


Dans une entrevue effectuée en juin dernier, Yves Gilbert, président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, mentionnait « la commission scolaire, on est prêt avec l’accord du conseil des maires et de tout le monde à déposer une demande auprès du ministre de l’Enseignement supérieur. » Toutefois, ce dernier n’a pas développé sur la nature de la participation de l’entité scolaire.


Attraction
Pour M. Roy, le projet constitue un levier important d’attraction et de rétention pour le territoire. « C’est un plus. Faut jamais oublier que ça va garder nos jeunes ici. Ça crée une attraction. Présentement, La Patrie a une entente avec Mégantic pour pouvoir utiliser leur piscine, Cookshire a des ententes avec Bishop’s collège, ça fait qu’un moment donné, on peut-tu avoir nos propres équipements. »

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François