Actualités

Tout le Haut-Saint-François se souvient

Scotstown, Weedon, Bury, East Angus, Sawyerville, Saint-Isidore-de-Clifton, Cookshire-Eaton et Island Brook ont organisé différentes cérémonies commémorant le jour du Souvenir. Sur la photo, nous apercevons Marcel Dumont, président de la Légion royale canadienne filiale 025 et de dos, Martin Baillargeon lors de la cérémonie de dépôt de couronnes ayant lieu à Weedon.

À l’occasion du jour du Souvenir, différentes cérémonies commémoratives ont eu lieu dans huit municipalités du Haut-Saint-François au cours de la fin de semaine et ce lundi. Plusieurs vétérans, élus municipaux et membres de la communauté étaient présents pour se remémorer les événements.

Samedi et dimanche, Scotstown, Weedon, Bury et East Angus ont marqué l’Armistice autour de leurs différents cénotaphes respectifs. Les municipalités de Sawyerville, Saint-Isidore-de-Clifton, Cookshire-Eaton et Island Brook ont pour leur part, souligné la commémoration lundi.

À Weedon, samedi après-midi, près d’une cinquantaine de personnes ont assisté à la cérémonie officiée par Marcel Dumont, président de la Légion royale canadienne filiale 025.

C’est dans une ambiance respectueuse et remplie de gratitude envers ceux et celles qui ont servi que les citoyens ont pris le temps de se souvenir et de remercier les anciens et nouveaux combattants. « Les Canadiens et Canadiennes doivent se souvenir de tous ceux qui ne sont pas revenus, aussi bien que ceux qui reviennent avec des blessures visibles et d’autres avec des blessures psychologiques qui sont plus difficiles à apercevoir », mentionne M. Dumont.

Au cours de la cérémonie, ont également pris la parole, Manon Jolin, représentante de Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead, François Jacques, député de Mégantic, et Robert Roy, préfet de la MRC du Haut-Saint-François. Chacun leur tour, ils ont remercié à leur façon les vétérans et militaires pour les services donnés, mais également d’avoir rendu possible la liberté dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Ils ont aussi mentionné le travail, encore de nos jours, effectué dans les pays étrangers afin d’offrir cette liberté à d’autres.

Lors de ces cérémonies, plusieurs personnes présentes sont touchées de près ou de loin par les guerres, que ce soit des militaires, vétérans, membres de la famille ou amis. Ces événements permettent aux citoyens de se regrouper et ainsi briser l’isolement, comme à Weedon, où M. Dumont a invité l’assemblée à se réunir autour d’un café à la salle communautaire.
Cette année, le jour du Souvenir avait également pour but de rappeler le 75e anniversaire du débarquement de Normandie. Si la journée du 6 juin 1944 s’est avérée victorieuse, elle a été lourde de conséquences sur le plan humain pour les membres de l’armée canadienne qui ont subi beaucoup de pertes.

« Le jour du Souvenir, nous avons l’honneur et le devoir de nous souvenir et d’offrir notre gratitude. Nous nous souviendrons d’eux », a exprimé M. Dumont.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François