Actualités

ADDERE : Renouvellement des accréditations

Trèd’Si a renouvelé son accréditation au programme «On s’engage en développement durable».

Pour une quatrième année, l’entreprise collective experte en développement durable, ADDERE, organisait conjointement avec l’Observatoire de la Consommation Responsable, un événement soulignant les efforts notables de diverses entreprises. Quatre en Estrie ont reçu l’accréditation du programme «On s’engage en développement durable» et 11 autres l’ont renouvelé, dont cinq dans la MRC du Haut-Saint-François.
Industries PEB, Tardif Diesel, la SADC du Haut-Saint-François, Créations Jade et Trèd’Si ont mis à jour leur certification démontrant ainsi la réalisation d’actions figurant à leur plan initial. En obtenant une telle attribution, ces entreprises et l’organisme doivent également présenter un plan actualisé. Parmi les réalisations notables, il y a le remplacement de machinerie à essence par d’autres électrique pour réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la mise en place d’un système à biomasse pour le chauffage à partir de rejets de bois. Ces entreprises doivent également se fixer de nouveaux objectifs, tels que la mise en place d’approvisionnement responsable, la conception d’une gamme de produits écologiques (végane), compenser les émissions de GES liées aux déplacements lors de la tenue d’activités corporatives et bien d’autres.

ADDERE est un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir et d’intégrer le développement durable au sein d’entreprises, d’institutions et d’organisations municipales. L’accréditation «On s’engage en développement durable» a été lancée en 2016. L’Observatoire de la Consommation Responsable est actif depuis 2010 et est une cellule d’études et de veille stratégique axée sur la recherche-innovation et le transfert de connaissances dans le domaine de la consommation responsable.

Prendre des engagements concrets en développement durable, c’est ce que prône ce projet. La certification est remise au terme d’un processus rigoureux qui aboutit à la production d’un plan d’action et qui engage à des actions concrètes.

Tous ces projets menés à terme par les entreprises participantes permettent de réduire les émissions de GES de plus de 65 tonnes par année.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François