Opinions

Un caillou de moins dans le soulier du ministre

opinion

La CAQ a décidé de se débarrasser de nous en adoptant le PL40 sous bâillon. On nous a appliqué la même médecine du maître qui se débarrasse de son chien parce qu’il prétend qu’il a la rage.

Monsieur Roberge n’a jamais été sincère dans ses discussions avec nous ; en plus certains députés de la CAQ ont été méprisants envers nous tels que monsieur Éric Caire. Ce ministre et son gouvernement passeront à l’histoire pour avoir détruit une institution démocratique deux fois centenaire.

Depuis son entrée en fonction, nous avons collaboré avec lui pour la mise en place de plusieurs dossiers. Je suis fier de ma fédération, de son président et sa vice-présidente et de mes collègues présidents et présidentes qui ont défendu bec et ongles notre rôle et notre travail auprès de nos populations. 

Je suis fier de mes collègues commissaires de la Commission scolaire des Hauts-Cantons qui ont investi temps et énergie pour prendre les bonnes décisions pour la réussite de nos jeunes. Vous pouvez garder la tête haute et être fiers du travail accompli et des résultats atteints à la CSHC qui d’ailleurs ne cessent de s’améliorer. 

Tous ensemble avons permis à notre commission scolaire de grandir. Un grand merci à nos équipes-écoles et nos partenaires pour votre collaboration. Je veux remercier ceux et celles qui nous ont appuyés depuis plusieurs mois dans notre démarche afin d’éviter ce qui nous arrive aujourd’hui. Il me fait plaisir de reconnaître le souci de nos hebdos régionaux d’avoir relayé nos réussites, nos préoccupations et le souci de nos commissaires de faire rayonner notre excellente commission scolaire dans nos communautés. 

Je veux remercier notre directeur général monsieur Martial Gaudreau et son équipe administrative pour leur professionnalisme.  

Ce n’est qu’un au revoir !
 Yves Gilbert, ex-président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François