Actualités

Réfection de la route 257 : Ça accroche entre Lingwick et Scotstown

Route 257

La semaine dernière, l’entrepreneur a procédé à du rechargement granulaire du côté de La Patrie, Hampden et Scotstown.

Amorcés en juillet dernier, les travaux de réfection de la route 257 reliant Weedon, Lingwick, Scotstown, Hampden et La Patrie vont bon train. Toutefois, il y a un hic ! La portion entre Lingwick et Scotstown est prévue en traitement de surfaçage et non en asphalte.
Les membres du comité de la 257, regroupant les élus des municipalités concernées et le préfet, Robert Roy, font des pieds et des mains avec le député de Mégantic, François Jacques, pour trouver les sommes nécessaires qui permettraient de faire ce tronçon en asphalte. « On veut le faire asphalter d’un bout à l’autre », d’exprimer la présidente du comité et mairesse de La Patrie, Johanne Delage.
Le chargé de projet, Émile Royer, mentionne que les travaux de mise en forme du chemin et l’asphaltage pour le tronçon entre Lingwick et Scotstown, de près de 12 kilomètres, seront reportés à l’an prochain. Toutefois, les ponceaux qui devaient être faits dans ce secteur seront complétés au cours des prochaines semaines.
Les travaux sont en cours à divers endroits sur la route 257, parfois deux équipes travaillent simultanément. La semaine dernière, on effectuait du rechargement granulaire de la chaussée du côté de La Patrie, Hampden et Scotstown. On procédait également au remplacement de ponceaux entre Scotstown et la route 108 du secteur gravelé ainsi que le rechargement des accotements entre Weedon et la route 108.
Selon M. Royer, 40 % des travaux seraient exécutés. Cela inclut notamment, l’asphaltage entre Weedon et Lingwick, les bordures de chemin, les trous d’homme sur le bord de la route 257, où il en avait, les ponceaux dans La Patrie, Weedon, Lingwick, sauf la partie entre Lingwick et Scotstown qui devrait se terminer au cours des prochaines semaines. M. Royer estime qu’une bonne partie des travaux seront exécutés avant l’hiver sauf l’asphaltage. Le chargé de projet précise que la partie de Scotstown nécessitant la réfection du réseau d’aqueduc et d’égout sera complétée l’an prochain lorsque ces travaux, imputables à la municipalité, seront terminés. « Il peut arriver qu’une partie dans Scotstown soit asphaltée où il n’y a pas d’aqueduc et égout », ajoute-t-il. Si tout va bien et que la chaleur persiste, d’ajouter le chargé de projet, l’asphaltage devrait être terminé pour les deux couches. Actuellement, on est en plein dans le calendrier. » Les travaux ont été confiés à EMF Excavation Marchand et Fils de Victoriaville et devraient être exécutés au plus tard l’automne 2022.

Article précédentArticle suivant
©2021 Journal Le Haut-Saint-François