Actualités

Coopérative d’habitation du Ruisseau Weedon : Du rêve à la réalité

Coop des Ruisseaux

Nous apercevons de gauche à droite Jean-Denis Roy, vice-président et Luc Ouellet, président de la Coopérative d’habitation du Ruisseau Weedon, Marie-Lise Bernier-Fillion, comité de sélection, Nicole Bolduc, comité de construction, et Lucienne Gravel, responsable du financement populaire.

Les citoyens du grand Weedon et des environs ont fait un pas de plus vers la construction de la Coopérative d’habitation du Ruisseau Weedon. Citoyens et dignitaires étaient réunis, la semaine dernière, au 225 de la 5e Avenue à Weedon, pour la pelletée de terre officielle marquant le début des travaux évalués à près de 7 M$.
Situé juste devant la Coopérative Moulin des Cèdres, le bâtiment offrira 26 unités dont deux studios, 18 logements 3 ½ et six 4 ½ pour les personnes âgées de 75 ans et plus ou 60 ans et plus avec légère perte d’autonomie. Si tout va comme prévu, estime Luc Ouellet, président de la Coopérative d’habitation du Ruisseau Weedon, les résidents pourraient prendre possession de leur logement au début d’août 2022.
Mobilisation
Le projet amorcé en novembre 2017 par un groupe de femmes composé de Lucienne Gravel, Marie-Lise Bernier-Fillion, Nicole Bolduc et un groupe d’amis démontre une détermination à toute épreuve. « Elles ont eu l’idée de construire un édifice pour personnes âgées, car les gens du village étaient obligés d’aller à l’extérieur pour se trouver un logement. Au cours du projet, se sont greffées d’autres personnes avec le même enthousiasme », d’exprimer M. Ouellet.
Femme de toutes les causes, Mme Gravel a pris la responsabilité, avec succès, de mener à bien la campagne de financement populaire fixée à 225 000 $. Avec son bâton du pèlerin, elle a littéralement frappé à toutes les portes des commerces et places d’affaires du grand Weedon. D’ailleurs, elle a profité du point de presse pour souligner la générosité de quelques donateurs. La municipalité de Weedon arrive en tête de liste, avec le don du terrain, le raccordement des infrastructures et un congé de taxes pendant cinq ans. Le maire, Eugène Gagné, estime que la participation financière de la municipalité s’élève à plus de 650 000 $ en y incluant la contribution de 10 % du supplément du revenu assumé par cette dernière. « Nous sommes allés au bout de ce qu’on pouvait faire. On a fait tout ce qu’on pouvait parce que ça nous tient à cœur, on veut que les aînés restent à Weedon. »
Mme Gravel a souligné la contribution de la Caisse Desjardins du Haut-Saint-François à la hauteur de 40 000 $, des Ambulances Weedon pour leur don de 20 000 $, le Club Lions Weedon qui regroupe 14 membres et Club Lions International pour leur don respectif de 10 000 $, Ameublement BrandSource Sévigny, Déco-Surface pour un montant de 5 100 $ incluant un bon d’achat de 2 500 $ pour des meubles et un crédit de 100 $ pour chaque résident de la coopérative. Weedon Auto fait partie des donateurs avec 5 000 $, le Marché Tradition Weedon avec un montant similaire. Mme Gravel a également souligné l’originalité des restaurateurs du Restaurant des Cantons et Le Moulin pour leur contribution qui a permis d’amasser respectivement 6 300 $ et 4 130 $. Bois Weedon a aussi fait sa part avec un montant de 2 000 $. La responsable du comité a enregistré un succès avec le mur de briques. La vente de 1 174 briques a permis d’amasser plus de 62 000 $. Satisfaite du succès obtenu, Mme Gravel ne dit pas encore mission accomplie. « Je leur ai dit que je garde une porte ouverte jusqu’à l’inauguration. Tout à coup qui arriverait une personne dans deux ou trois semaines qui dise : je voulais donner, j’ai oublié. Je veux m’ouvrir une porte comme ça jusqu’à l’inauguration. À l’inauguration, je lâche », laisse-t-elle tomber.
Outre la générosité du milieu, les deux paliers de gouvernements ont également contribué à la réalisation du projet par une aide financière substantielle de 4,8 M$. De ce montant, la députée de Compton-Stanstead et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a annoncé au nom du ministre fédéral du logement de l’époque, Ahmed Hussen, 2,3 M$ provenant de l’initiative pour la création rapide de logements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Le député de Mégantic, François Jacques, adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, a rappelé la participation de son gouvernement dans le cadre du programme subvention Accès-Logis Québec de la Société d’habitation du Québec (SHQ). M. Jacques souligne que les futurs locataires de 20 des 26 logements bénéficieront du programme supplément au loyer de la Société d’habitation du Québec « ce qui leur permettra de payer un loyer équivalent à 25 % de leur revenu. » M. Jacques rappelle que sa première rencontre à titre de député de Mégantic a été avec le comité de citoyens. « Il ne faut jamais perdre de vue que se loger est un besoin essentiel et qui peut devenir une très grande source de préoccupation, voire même de stress et de détresse. Votre (comité) dévouement fera donc une très grande différence dans la vie des futurs résidents et de leurs proches. Grâce à ces logements, nos aînés pourront continuer à demeurer ici dans la communauté. »
« La pénurie de logements, c’est une réalité partout au Québec, dans les villes, mais aussi dans les régions. Avoir accès à des logements en région, c’est essentiel à la vitalité de nos communautés. » Mme Bibeau ajoute que pour réaliser ce genre de projet, il faut de la collaboration « et à Weedon, le leadership et la détermination d’un groupe de citoyens ont permis de mobiliser le milieu et de convaincre les investisseurs. »
Pour le président de la coopérative, la pelletée de terre officielle représente la certitude que le projet va se réaliser. « On a la parole du gouvernement fédéral et provincial que ça se fait. Tous les contrats avec l’entrepreneur général (Tijaro) sont signés. Pour nous, ça représente vraiment l’aboutissement de quatre années de travail ».
Mentionnons qu’en tenant compte des subventions au logement, le coût mensuel des unités de logement comprenant électricité, chauffage est de 439,55 $ pour un studio, 562,80 $ pour un 3 ½ et 678,50 $ pour un 4 ½. Cela ne comprend pas les coûts de nourriture et autres services.

Article précédentArticle suivant
©2022 Journal Le Haut-Saint-François