Actualités

Coopérative d’habitation du Ruisseau Weedon : Plus de 40 personnes à la rencontre d’information

coop Weedon

Plus d’une quarantaine de personnes participaient à la récente rencontre d’information.

La Coopérative d’habitation du Ruisseau Weedon passera de projet à réalité. C’est vraisemblablement vers août prochain que les occupants pourront s’installer dans une des 26 unités de logement disponibles. Le projet suscite un vif intérêt auprès de la population puisqu’ils étaient plus d’une quarantaine de personnes réunies récemment au Centre communautaire pour une rencontre d’information pour les futurs membres.
Anne-Marie Nadeau, conseillère à la vie associative et à la formation, ainsi que Marc-André Mailhot, chargé de projet, ont présenté les grandes lignes d’une coopérative pour personnes aînées. On y a abordé différents thèmes comme la participation à la vie coopérative, le contrat de membre, le financement et coûts, présentation des plans du bâtiment et les entrevues de sélection.
Mme Nadeau a survolé différents aspects au cours de la rencontre de plus d’une heure et demie que ce soit le contrat de membre, les formes d’implication, les conditions d’admission et autres. M. Mailhot a enchaîné en abordant des sujets comme les subventions au logement, le prix des loyers et l’avancement des travaux avec les principales étapes à venir.
Deux aspects ont retenu l’attention des gens soit les repas et la forme d’implication au sein de la coopérative. Colette Lamy, directrice générale de l’Aide à domicile du Haut-Saint-François, mentionne que l’organisme veillera à la préparation des repas et de l’entretien ménager. Les résidents seront tenus de prendre le dîner et le souper. Il en coûtera 190 $ mensuellement par personne pour couvrir l’achat des denrées. Un montant additionnel servira à défrayer les coûts de préparation des repas. Le montant sera variable, d’expliquer Mme Lamy. Il sera établi selon le revenu de chaque résident, ce qui expliquerait un écart variant de 75 $ à 300 $ par personne par mois.
Certaines personnes s’interrogent sur le type d’implication qu’elles devront faire. Mme Nadeau s’est faite rassurante en précisant que cela se fera en respect des capacités de chacun et s’étalera sur une période de sept heures par mois. Les personnes pourront s’impliquer selon leur centre d’intérêt que ce soit au sein du conseil d’administration ou des divers comités comme gestion de la sécurité, entretien, loisirs et entraide, service alimentaire, gestion de l’immeuble et de l’extérieur ou encore celui de sélection des membres.
Le couple Lisette Longpré et Richard Dubois demeure depuis 2 ½ ans à la Coopérative Moulin des Cèdres, située juste devant le futur bâtiment. Ces personnes habitent au deuxième étage qui ne comprend pas d’ascenseur, ils se disent vieillissants et aimeraient déménager dans le nouvel immeuble qui aura cette commodité. Le couple qui demeurait à Saint-Gérard désire rester à Weedon. « On aime beaucoup l’ambiance du village. » Le couple ne semble pas inquiet de la sélection : « non, ça ne nous inquiète pas. » M. Robert Phaneuf accompagnait sa belle-mère, Noëlla Tanguay, de Weedon, pour obtenir les informations. Satisfait de la rencontre, M. Phaneuf avait bien l’intention de remplir le formulaire d’inscription pour sa belle-mère.
Luc Ouellet, président de la Coopérative d’habitation du Ruisseau Weedon, mentionnait au moment de la rencontre d’information que le nombre de demandes correspondait au nombre de logements disponibles, mais avouait souhaiter davantage de demandes. M. Ouellet n’entrevoit pas de problème avec la sélection. Le comité responsable se reposera sur un questionnaire élaboré par le comité de sélection avec la collaboration du Groupe de ressources techniques (GRT) Entraide Habitat Estrie qui reposera sur une série de points. La priorité, précise le président, sera accordée aux gens du grand Weedon, c’est-à-dire Saint-Gérard, Fontainebleau, Dudswell, Lingwick et l’arrondissement Weedon.
Rappelons que parmi les conditions d’admission, il faut être âgé de 75 ans ou plus ou être à mobilité réduite et avoir 60 ans et plus. Les personnes désireuses de s’inscrire aux entrevues de sélection peuvent le faire dès maintenant par le formulaire d’application par courriel au mlfillion@bell.net ou par téléphone au 819 877-2028 ou 819 877-2971. Les personnes ont jusqu’au mois de janvier pour s’inscrire. Les entrevues sont prévues pour février prochain.

Article précédentArticle suivant
©2022 Journal Le Haut-Saint-François