Actualités

La petite église dans la forêt : Grace United à Brookbury a 150 ans

Grace united Church

L’Église Grace United, 150 ans dans la forêt de Brookbury.

L’église a été consacrée le 29 février 1872. C’est ce que dit la Bible que le pasteur, le révérend Adams, avait donné aux administrateurs à cette occasion. Et Violet Main a cette Bible.
Violet et Stuart Main faisaient partie d’un groupe de 20 personnes lors du service du 31 juillet dernier marquant le 150e anniversaire de l’église Grace United au 800 chemin Brookbury, juste au nord de Bury. Une célébration plus importante est prévue l’été prochain, après que la Covid soit devenue moins menaçante.
À l’origine méthodiste, la petite église blanche est devenue unie depuis que les méthodistes se sont joints à l’Église unie du Canada en 1925.
L’histoire familiale de Violet, née Downes, est liée depuis longtemps à celle de la Grace United. « Notre ferme n’était qu’à deux fermes de là. Je crois que c’est William Francis qui a fait don d’un terrain pour l’église et le cimetière (nous sommes cousins, Mme Francis était une Downes). »
Elle se rappelle avoir fréquenté l’église lorsqu’elle était enfant. « Je me souviens que mon père s’assoyait au bord du banc. J’étais sur ses genoux. Puis ma soeur était assise à côté de lui, et ensuite ma mère, puis mes trois frères. Nous remplissions le banc. C’était le quatrième à partir de l’avant, à côté de la fenêtre. »
Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’église n’avait pas de pasteur. C’était un long voyage depuis Cookshire, surtout en hiver, lorsque les routes étaient « tapées », la neige était compactée au lieu d’être déblayée. Depuis ce temps, l’église a eu des services principalement en été ou lors d’occasions spéciales.
« Nous avions l’habitude d’avoir toutes sortes de personnes qui venaient aux services là-bas. Unis, anglicans, catholiques – des gens de Brookbury. C’était merveilleux », a déclaré Violet.
Lorsque l’Église Unie a proposé de vendre le bâtiment, les cousins Downes et d’autres se sont organisés pour que l’Association du cimetière Grace United l’achète en 2013. L’Association l’a peinturée et réparée, et prévoit d’autres travaux sur le bâtiment et sur l’acre de terrain environnant, a mentionné Margaret James, membre du conseil d’administration de l’Association.
À l’intérieur de l’église, le petit vestibule s’ouvre sur un sanctuaire contenant de simples bancs de bois, un orgue à l’ancienne, une chaire et une table de communion à l’avant ornée de bouquets de fleurs. À l’arrière, deux poêles à bois inutilisés avec un long tuyau de poêle menant à l’avant.
« C’est vraiment beau quand la lumière passe à travers les vitraux, avec les murs et le plafond en étain », a dit Margaret James, une autre membre depuis longtemps. « Ce n’est pas exagéré, c’est très simple. Je pense que c’est la beauté de la chose. »
Le 31 juillet, la révérende Tami Spires de la charge pastorale United Eaton Valley a dirigé le service avec des hymnes, des prières, des lectures des Écritures et une réflexion. De l’extérieur, le soleil projetait une faible lumière à travers les arbres environnants et les vitres vertes, jaunes et violettes des six hautes fenêtres. Sharon Moore jouait du piano.
Le service a pris fin avec l’ancien hymne « Church in The Wildwood. »
« Il y a une église dans la vallée près de la forêt, Il n’y a pas de plus bel endroit dans la vallée, » chantait tout le monde avec coeur.
« C’est un retour dans le temps », a dit Mme James. « Theda Lowry de dire que Brookbury est l’église parfaite pour chanter cette chanson parce que C’EST l’église dans la forêt sauvage ! »

Article précédentArticle suivant
©2022 Journal Le Haut-Saint-François