Actualités

La Fromagerie P’tit Plaisir de Weedon : Un calendrier de l’Avent aux saveurs d’ici

Fromagerie

Mélanie Grenier, copropriétaire de l’entreprise, et Jessica Vachon-Blanchette, coordonnatrice adjointe à la fromagerie.

La Fromagerie P’tit Plaisir de Weedon participe pour une 3e année à un calendrier de l’Avent dans lequel on découvre des fromages du Québec plutôt que du chocolat. Cette façon de faire permet aux consommateurs de déguster, pendant les 24 premiers jours de décembre, des petits morceaux de douze fromages différents, provenant de huit fromageries québécoises.
L’entreprise du Haut-Saint-François propose de goûter leur Lys de St-Gérard. Ce dernier est fait à base de lait du troupeau familial qui est 100 % canadien. Pasteurisé et sans aucune substance laitière modifiée, il est à pâte semi-ferme et est affiné plus de 3 mois. Avec une texture légèrement crémeuse, ce gouda de type italien laisse découvrir en bouche des arômes de noisettes et de beurre fondu. « C’est super de participer au calendrier de l’Avent. Ça donne une belle visibilité à la fromagerie et ça permet à plein de gens de goûter nos fromages dans un contexte plutôt agréable », d’exprimer l’une des propriétaires, Mélanie Grenier.
La fromagerie est une entreprise familiale qui en est à la 3e génération. Autant productrice que transformatrice, la famille a acquis expérience et savoir-faire qui leur permettent de créer des fromages bien à eux. Son histoire débute en 1962 lorsque Claudemire Grenier décide de s’établir dans la région de St-Gérard et d’y acheter une ferme. La fromagerie comme telle ouvre ses portes en 1997 directement sur le terrain de la ferme familiale. M. Gaétan Grenier, fils cadet de Claudemire, et sa fille aînée, Mélanie Grenier, fabriquent à partir de ce moment-là des fromages frais faits uniquement à base du lait provenant de leur troupeau. En 2002, la famille Grenier voit grand et déménage dans leurs nouveaux locaux incluant maintenant un restaurant et un bar laitier. Les quatre enfants Grenier deviennent actionnaires de ce nouvel emplacement. Chacun d’eux ayant à sa charge un département bien distinct et travaillant pour propulser l’entreprise et l’entente se fait à merveille. « C’est vraiment une entreprise familiale, mais chacun de nous a son champ d’expertise et est bon dans ce qu’il fait. De cette façon, on ne se pile pas sur les pieds et l’entreprise en sort gagnante finalement », de dire Mme Grenier. Les fromages dits plus fins voient le jour dans le commerce en 2010 et dès 2012, deux produits phares de la fromagerie sont créés, soit la Fleur de Weedon et le P’tit Délice. Au fil des années, la clientèle ne fait qu’augmenter et plusieurs agrandissements sont entrepris afin de répondre à cet achalandage toujours exponentiel.
La Fromagerie P’tit Plaisir de Weedon a récemment été certifiée Fromage fermier qui rend honneur aux entreprises laitières qui utilisent le lait issu de leur exploitation pour l’amener directement, sous toutes ses formes, sur la table à manger. De plus, le fils cadet des Grenier, Rémi, qui s’occupe de la production laitière, obtiendra tout prochainement la catégorie de lait A2A2. Le lait de vache est composé de lactose, qui est un sucre, et de deux types de protéines, soient le lactosérum et la caséine, cette dernière étant prédominante à 80 %. Le lait de vache contient plusieurs types de caséine, dont la bêta-caséine. Enfin, il existe deux variantes de bêta-caséine, soit A1 et A2. Comparativement au lait conventionnel, le lait A2 a le même goût et la même valeur nutritive en termes de calories et de nutriments (glucides, protéines, lipides, calcium, lactose, etc.). Les vaches qui le produisent ne sont pas en meilleure santé; elles ont juste un gène qui est différent. Selon quelques études, la bêta-caséine A1 serait plus difficile à digérer pour certaines personnes en ralentissant le transit intestinal et pourrait entraîner de la constipation et donc le lait A2 serait une option pour les personnes intolérantes au lactose qui désirent tout de même consommer des produits venant du lait.
Notons que chacune des 24 fenêtres du calendrier comprend une portion de 27 grammes de fromages et qu’il en coûtera 35,99 $ pour se le procurer. Ces calendriers de l’Avent sont en vente jusqu’à l’épuisement des stocks dans tous les IGA du Canada.

Article précédentArticle suivant
©2023 Journal Le Haut-Saint-François