Actualités

Une marche à la lueur des flambeaux

Marche aux flambeaux

Les visiteurs étaient enthousiastes pour la première édition de cette marche aux flambeaux.

La première édition de la marche aux flambeaux, organisée par le comité Loisir de la MRC du Haut-Saint-François, a vu près de 175 personnes déambuler dans les sentiers du parc régional du Marécage-des-Scots.
Illuminés seulement par les étoiles et par un flambeau solaire réutilisable, les participants pouvaient prendre part à la longue randonnée, débutant au parc Walter-MacKenzie de Scotstown jusqu’à la halte de la colonie de Franceville, à Hampden, ou rester dans les limites du parc et profiter des animations et des activités.
Le sentier, éclairé à plusieurs endroits, rendait l’endroit féerique. Le duo de chansonniers composé de Manon et de son guitariste a joué plusieurs grands succès connus de tous, mais en y ajoutant leur touche personnelle. Le conteur Nicolas Landry a fait entrer les marcheurs dans son univers en racontant des contes liés aux Îles-de-la-Madeleine et à ses ancêtres. En collaboration avec la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic, une station d’interprétation du ciel permettait aux visiteurs d’observer les étoiles et d’en apprendre davantage sur celui-ci. C’est sous un soleil couchant que le groupe musical West Band a interprété son répertoire musical permettant aux spectateurs de danser et se réchauffer par la même occasion. Les organisateurs de la soirée avaient aussi prévu un moment magique avec une envolée de lanternes chinoises biodégradables à 100 % qui étaient offerts aux randonneurs au coût de 2 $.
Un feu de camp aménagé, à quelques mètres de la scène où le West Band jouait, a regroupé plusieurs personnes afin de se réchauffer et prendre une boisson chaude offerte sur place. Plusieurs familles ont profité des activités de cette soirée automnale et ont apprécié la première édition de cette marche aux flambeaux. « Ma femme a vu ça passer sur Facebook et ça avait l’air vraiment intéressant. Les soirées sont fraîches, mais il fait encore vraiment beau et on avait envie de profiter le plus possible de l’extérieur avant le début de l’hiver. Pour une première fois, c’était bien ! Les enfants étaient émerveillés par les lumières sur le pont et la facilité avec laquelle on pouvait voir les étoiles. L’ambiance était féerique, mais je crois qu’un peu plus d’animation entre le départ du sentier et la passerelle aurait pu ajouter de la magie à la soirée », d’exprimer M. Rodrigue et sa femme, pendant que leurs enfants jouaient avec le jeu de poche Cornhole illuminé.
Fort du succès de cette première édition, le comité Loisir de la MRC prévoit en faire un évènement annuel et nomade. L’objectif serait de reproduire l’activité dans d’autres municipalités, afin de faire découvrir différentes régions de la MRC.

Article précédentArticle suivant
©2023 Journal Le Haut-Saint-François