Actualités

Projet Le cœur nature de Sawyerville

Coeur nature Sawyerville

Le projet Le cœur nature de Sawyerville reçoit un soutien financier de 95 000 $ de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement. Avec l’appui de quelques partenaires financiers, le budget totalise 261 860 $ et permettra la protection, la mise en valeur du secteur, accordant un accès à la population aux milieux naturels se trouvant en amont du barrage.

Par voie de communiqué, Cookshire-Eaton et Nature Cantons-de-l’Est ont récemment transmis l’annonce. Décrit comme étant un joyau naturel, c’est dans le cadre de l’amélioration de la stratégie de développement 2013-2033 que Cookshire-Eaton avait identifié le secteur comme étant un important pôle de développement.

La contribution financière de partenaires dont la Ville de Cookshire-Eaton, la Fondation de la faune du Québec, le Jardin Communautaire de Sawyerville ainsi que Nature Cantons-de-l’Est a permis de renchérir le budget à 261 860 $ pour la réalisation des projets. Parmi ceux-ci, on prévoit l’installation de panneaux d’interprétation, l’aménagement de sentiers permettant de découvrir les différents écosystèmes tout en minimisant l’impact de l’activité humaine sur la végétation. La construction d’une tour est aussi prévue afin de permettre l’observation de la faune et du paysage, sans porter préjudice au milieu riche et fragile. Enfin, une passerelle enjambant la rivière Eaton devrait permettre de relier les deux rives, détaille le communiqué de presse émis par Martin Tremblay, directeur général à la Ville de Cookshire-Eaton. Celui-ci explique que dès qu’ils auront reçu les accords du ministère, les travaux devraient débuter vers la fin juin, date à laquelle les activités de la faune sont plus stables. La majeure partie des travaux seront réalisés en 2017 pour s’échelonner sur deux ou trois saisons.

« Les milieux naturels qui se trouvent en amont du barrage, de part et d’autre de la rivière Eaton, sont comme un bijou niché au cœur du village de Sawyerville. Le projet nous permettra de donner, à tous les citoyens et visiteurs de la région, accès à ces propriétés municipales, tout en participant au mouvement de revitalisation du secteur », soutient M.Tremblay.

Il est intéressant d’apprendre que Nature Cantons-de-l’Est assure également la gestion du Parc écoforestier de Johnville.

Cet organisme a pour mission de protéger et de mettre en valeur le patrimoine naturel des Cantons-de-l’Est. De son côté, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement soutient des organismes qui œuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s’efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux. Ensemble, ils contribuent à la réalisation de projet tel Le cœur nature de Sawyerville, permettant la découverte et l’observation, tout en protégeant les richesses naturelles.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François