Actualités

Création de l’Office Régional d’Habitation du Haut-Saint-François

C’est pour éviter que la gestion des quatre immeubles HLM (habitation à loyer modique) sur le territoire se retrouve sous la responsabilité des offices municipaux d’habitation de l’extérieur que la MRC du Haut-Saint-François a déclaré sa compétence, permettant ainsi le regroupement des offices sous une seule égide soit l’Office Régional d’Habitation du Haut-Saint-François.

Le regroupement des offices d’habitation d’Ascot Corner, East Angus et Saint-Isidore-de-Clifton s’inscrit dans la volonté annoncée, en 2016, du gouvernement du Québec, avec la collaboration de la SHQ, d’enclencher un processus de regroupement. Deux alternatives s’offraient; soit de laisser les offices se regrouper avec des régions plus près comme Ascot Corner avec Sherbrooke entre autres ou que la MRC déclare sa compétence et conserver la gestion sur le territoire du Haut-Saint-François.

Bien que la MRC déclare sa compétence, la responsabilité financière des HLM, s’il y a déficit, demeure à la charge de la municipalité dans laquelle se trouvent les immeubles. On compte quatre bâtiments sur le territoire pour une capacité de 61 unités de logement. De ce nombre, on retrouve un bâtiment d’une capacité de 15 logements à Ascot Corner, un autre de 30 à East Angus et deux à Saint-Isidore-de-Clifton soit de 10 logements et un autre de six logements pour des familles et des personnes seules. Mentionnons que les logements sont offerts pour les personnes âgées de 50 ans et plus. Rappelons que la philosophie des HLM est de permettre à des personnes ayant des revenus limités de 21 000 $ et moins de se loger convenablement dans la région immédiate où ils ont vécu.

L’Office Régional d’Habitation du Haut-Saint-François est en force depuis le 1er janvier dernier. Le conseil d’administration se compose de 13 personnes dont quatre représentants de la MRC, trois des municipalités où sont situés les immeubles, autant du secteur socio-économique de la région et trois représentants des locataires. Le président du conseil d’administration et maire de Weedon, Richard Tanguay, estime que le logement social est très important sur le territoire et que la déclaration de la MRC permet de conserver la gestion de cette facette. Ce dernier voit plus loin et souhaite qu’à moyen terme l’organisme devienne le guichet unique pour le logement social sur le territoire que ce soit de type HLM, OBNL ou Coopératif. « On pourra planifier le développement coordonné du logement social », de compléter M. Tanguay. Les personnes désireuses d’en savoir davantage peuvent contacter le directeur de l’Office Régional d’Habitation du Haut-Saint-François, André Croisetière, en composant le 819 943-4281.

 

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François