Actualités

La saison touristique bat son plein dans le Haut-Saint-François

Isabelle Couture, Andrée Lavertu, agente de promotion touristique pour le HSF, et Thérèse Ménard-Théroux, membre du comité touristique, souhaitent que la pluie ne vienne pas atténuer la magnifique saison qui s’amorce.

Même si le soleil et ses doux rayons laissent à désirer, la saison touristique est bel et bien enclenchée et le Haut-Saint-François regorge d’attraits qui ne demandent qu’à être découverts.

Ils étaient une trentaine de personnes œuvrant dans le secteur touristique à partager leurs nouveautés, leur savoir-faire ou tout simplement parler de leur passion lors du lancement officiel de la saison qui se tenait, la semaine dernière, au parc Walter MacKenzie à Scotstown.

Les intervenants de Tourisme Haut-Saint-François, dont Isabelle Couture de la SADC et membre du comité, ont profité de l’occasion pour présenter la nouvelle édition 2019-2020 de la carte intitulée Découvertes et attraits touristiques du Haut-Saint-François.

Le document qui se retrouve dans tous les bureaux touristiques et l’ensemble des dépanneurs du territoire offre un vaste aperçu de tout ce qu’on retrouve aux quatre coins de la MRC du Haut-Saint-François.

Les événements, l’agrotourisme et plaisirs gourmands, les marchés publics, les hébergements et dépanneurs y sont clairement indiqués. En consultant la carte, on retrouve une vingtaine de découvertes et attraits touristiques que ce soit le pont couvert McVetty-McKenzie de Sainte-Marguerite-de-Lingwick, le parc du Marécage-des-Scots, le parc des Deux Rivières à East Angus, la Galerie d’art à Cookshire-Eaton, le parc écoforestier de Johnville, le Centre d’interprétation de la côte magnétique à Chartierville, l’Atelier Auckland à Saint-Isidore-de-Clifton, les Sentiers frontaliers et autres.
Le choix des découvertes et attraits, explique Mme Couture, s’est fait en mettant la communauté à contribution par le biais d’un focus group. « La carte sert à attirer les visiteurs dans l’un de nos attraits majeurs. Une fois chez nous, on essaie de les faire rayonner dans les attraits environnants. » Selon Mme Couture, le tourisme est en plein développement. « Dans les cinq dernières années, on a vu arriver le Parcours de Marche au Cœur de Mégantic, la Brasserie 11 comtés, la Galerie d’art Cookshire-Eaton, Musique aux Sommets, l’Atelier Auckland et le parc du Marécage-des-Scots reconnu parc régional. Il y a des projets originaux qui émergent dans le Haut-Saint-François. » Parmi les nouveautés, à surveiller, la pièce de théâtre itinérante Réguines et fantômes enquêtent sur le Chemin des Cantons. La première sera présentée à Cookshire-Eaton le 6 juillet à 14 h.

Par ailleurs, Tourisme Haut-Saint-François innove grâce à la participation des Productions de L’inconnu dans le noir. Sébastien Croteau produira trois vidéos promotionnels qui seront présentés à l’extérieur de la région dont l’objectif est d’attirer les touristes et excursionnistes sur le territoire.

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François