Actualités

Implantation d’un système de transport intelligent au coût de 800 000 $ : Six MRC s’unissent pour améliorer le service

Nous apercevons le préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Robert Roy, Thérèse Domingue, directrice de Transport de personnes HSF, et le député de Mégantic, François Jacques, à bord d’un véhicule de transport en commun.

Six MRC de l’Estrie, dont le Haut-Saint-François, avec l’appui du ministère des Transports, unissent leurs efforts pour faire l’acquisition et l’implantation d’un système intelligent de gestion du transport de personnes. En plus d’améliorer les opérations, le projet de 800 000 $, une première au Québec, favorisera l’interconnexion des régions, « ce qui est majeur », de commenter Thérèse Domingue, directrice de Transport de personnes HSF.

Certains préfets des MRC concernées, représentants politiques, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, et le député de Mégantic, François Jacques, participaient à la conférence de presse tenue à la MRC du Haut-Saint-François. M. Jacques a annoncé au nom de son collègue François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, la contribution de 600 000 $ du gouvernement dans le cadre du programme d’aide au développement du transport en collectif. Les MRC participantes, Brome-Missisquoi, Coaticook, Haute-Yamaska, Haut-Saint-François, Memphrémagog et des Sources contribuent financièrement en parts égales pour un montant global de 200 000 $.

Projet
L’acquisition et l’implantation du système permettront de doter le service de transport des six MRC d’outils d’autoréparation, d’optimisation des routes, d’accès à divers modes de paiement, de billetterie électronique, de gestion en ligne des réservations, de géolocalisation de véhicules en temps réel et d’interconnexion qui reliera les réseaux de tous les partenaires de l’entente. « L’interconnexion, c’est majeur. On parle d’augmenter la mobilité, c’est un facilitateur de mobilité et ça permet une accessibilité aux autres territoires. On va être plusieurs à avoir le même outil. Donc, on aura le même langage technologique. Les six MRC utiliseront les mêmes outils; c’est là l’interconnexion. Il y a des segments de ça qu’on va rendre accessibles à nos collègues. Moi, si j’ai une demande de transport pour aller à Coaticook, je vais être capable d’avoir accès à toute l’information, j’aurai accès aux circuits. Nous allons pouvoir partager des circuits », d’exprimer Mme Domingue. Présentement, Transport de personnes HSF effectue les transports au complet que ce soit vers Coaticook ou Thetford Mines. Avec l’interconnexion, il sera possible de se rattacher à un autre circuit qui complétera le transport. « Personnellement, je suis convaincue que la clé du développement de qualité c’est ça, l’interconnexion. Tous les participants sont d’accord avec ça. Je crois que ça va permettre la rétention dans nos territoires. »

Les services concernés sont Transport de personnes HSF (Haut-Saint-François), Acti-Bus (Coaticook), Service de transport collectif (des Sources), Ami-Bus et Transport adapté pour nous (Haute-Yamaska) en plus des servcices directement intégrés aux MRC comme celle de Memphrémagog et de Brome-Missisquoi.

Autres avantages
L’implantation du futur système permettra entre autres de réduire le temps alloué à la gestion administrative des chauffeurs. « Fini les étapes parce qu’on est encore au papier, écrire à la main aux arrêts. La technologie va être à leur service. La personne qui va entrer dans le véhicule sera automatiquement comptabilisée en temps réel. Peu importe le moment du jour, la journée, du mois, on va savoir en temps réel l’ensemble de nos données et nos statistiques. » Autre amélioration, la géolocalisation des véhicules et le système de communication avec les chauffeurs permettront de connaître la position en temps réel des véhicules. « Quand les gens nous appellent ou il y a des retards, on est en mesure de voir exactement où est le véhicule et dire aux gens quel sera le temps d’attente », d’expliquer Mme Domingue. Le futur système permettra également de réduire les GES. D’autre part, elle assure que les économies réalisées « seront réinvesties en développement de service. »

Député Jacques
« C’est une excellente nouvelle concernant l’amélioration des services de transport collectif et adapté en Estrie, particulièrement en milieu rural. Les usagers pourront mieux gérer leurs déplacements. On avait des problèmes de prise en charge de personnes dans certaines MRC et c’est un peu ça qui va se faire avec tous les outils technologiques qui seront mis en place. Pour nous, soutenir le transport collectif régional et interurbain, c’est encourager des déplacements plus efficaces, plus écologiques. Cela favorise aussi l’attractivité du territoire des différentes régions du Québec. »

Préfet
Le préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Robert Roy, est fier de l’entente regroupant six MRC et particulièrement le fait que celle du Haut-Saint-François soit mandataire de l’entente. Cette dernière a confié la gestion du projet à Transport de personnes HSF. « Avec cette entente, nous posons un geste concret pour répondre aux défis que représentent l’occupation du territoire et la revitalisation de nos régions », d’exprimer M. Roy. Mentionnons que Transport de personnes HSF effectue 40 000 déplacements par année.

Article précédentArticle suivant
©2020 Journal Le Haut-Saint-François