Actualités

Des bornes électriques pour les IGA East Angus et Cookshire-Eaton

IGA EAst Angus borne electrique

Les marchés d’alimentation IGA Couture à East Angus et IGA Cookshire-Eaton devraient offrir respectivement deux bornes électriques pour leur clientèle au cours de l’année 2021. Le projet est rendu possible grâce à la participation du Jour de la Terre Canada via son programme RechargÉco.
L’initiative prévoit l’installation de 100 bornes de recharge rapide pour les voitures électriques dans les stationnements d’épiceries IGA au Québec et au Nouveau-Brunswick. Ce programme peut compter sur la contribution du ministère des Ressources naturelles du Canada, qui le soutient à la hauteur de 5 M$.

La borne rapide permettra de recharger le véhicule en seulement 20 minutes, le temps de faire l’épicerie. Le Jour de la Terre Canada veut créer un engouement et accélérer le passage à l’auto électrique au pays. Sobeys, avec sa filière québécoise IGA, est le premier partenaire à accueillir les bornes de RechargÉco. Ce sont 50 marchands IGA qui offriront à leurs clients deux bornes de recharge dans leur stationnement d’ici l’automne 2021, indique-t-on par voie de communiqué de presse. En outre, on prévoit tous les 22 mois, verser les revenus à un organisme local dans chacune des 50 municipalités où les bornes seront installées.
Gilles Denis, propriétaire du IGA Cookshire-Eaton, se réjouit de la nouvelle. « Ça fait 10 ans qu’on cherche à en avoir. On trouvait que ça cadrait bien avec notre projet de magasin LEED, mais on ne trouvait pas ce qu’on cherchait. » Bien qu’il lui en coûtera 25 000 $ pour l’installation des bornes, M. Denis ne se familiarise pas de l’investissement « c’est comme un incontournable pour moi. »

Les consommateurs fréquentant le magasin d’alimentation IGA Couture à East Angus ne seront pas en reste. « C’est une bonne nouvelle. C’est une bonne chose, on s’en fait demander. On est rendu là », de commenter le directeur, Jean-François Blais.

« Nous remercions tous les partenaires du programme, dont le ministère des Ressources naturelles du Canada, les marchands IGA et le Fonds Éco IGA. Ils confirment ainsi leur engagement pour la transition énergétique au pays en favorisant la démocratisation de la recharge électrique : des bornes seront installées autant dans les villes que dans des régions plus éloignées. L’objectif du programme est de faciliter le passage à l’électromobilité pour tous les citoyens et citoyennes, peu importe où ils habitent », d’exprimer Thomas Mulcair, président du conseil d’administration du Jour de la Terre Canada. « Le Jour de la Terre Canada veut donner envie aux citoyens et citoyennes de passer à l’auto électrique en misant sur l’expérience client. Nos bornes sont parmi les plus rapides sur le marché et sont situées stratégiquement pour simplifier ce passage à l’électromobilité. D’ailleurs, utiliser les bornes, c’est contribuer doublement à la protection de l’environnement : cela favorise l’électrification des transports et appuie du même coup les programmes du Jour de la Terre Canada », d’exprimer Pierre Lussier, président du Jour de la Terre Canada.

Soulignons que les partenaires dont le ministère des Ressources naturelles du Canada contribue à la hauteur de 5 M$, le Fonds Éco IGA pour 500 000 $, les marchands IGA participants pour 1,25 M$ et le Jour de la Terre Canada investit 8 M$.

Article précédentArticle suivant
©2021 Journal Le Haut-Saint-François