Actualités

Synergie entre deux entreprises de Weedon : Favoriser l’économie circulaire

Économie circulaire dans le HSF

Frédéric Poudrette, propriétaire de la Ferme Renaissance, et Bruno Lagassé, copropriétaire du marché Tradition de Weedon, ont créé un partenariat pour favoriser l’économie circulaire.

Détourner les aliments périmés de l’enfouissement en nourrissant les animaux d’une ferme de la région. C’est le partenariat qu’ont créé la Ferme Renaissance et le Marché Tradition de Weedon avec l’aide du Centre local de développement (CLD) du Haut-Saint-François. Cette synergie entre les deux entreprises favorise l’économie circulaire et démontre leurs valeurs écoresponsables.

Depuis une dizaine d’années, Frédéric Poudrette, propriétaire de la Ferme Renaissance, récupérait les fruits et légumes périmés dans des commerces alimentaires pour nourrir ses animaux. Toutefois, l’offre était inégale et c’est pourquoi il n’a pas hésité lorsque le CLD a proposé ce programme de synergie. L’économie circulaire est un modèle d’affaires innovant qui invite à la fois à repenser les cycles habituels de production et de consommation. Ce concept est non seulement écoresponsable, mais financièrement rentable comme le démontre le partenariat entre les deux entreprises de Weedon. « On va chercher à peu près 25 kilos de nourriture par semaine », exprime M. Poudrette. Pour le Marché Tradition, cette initiative permet de détourner de l’enfouissement des tonnes de déchets. Le commerce redonne des aliments aux banques alimentaires de la région, comme Moisson Haut-Saint-François, mais lorsque les denrées ne conviennent pas à la consommation humaine, elles sont récupérées par la Ferme Renaissance pour nourrir son bétail, évitant ainsi le gaspillage et l’enfouissement. « La synergie entre Marché Tradition Lagassé et la Ferme Renaissance est un bel exemple d’application des stratégies d’économie circulaire », explique Ana Oliveira, coordonnatrice en économie circulaire au CLD du Haut-Saint-François.

À la Ferme Renaissance, M. Poudrette fait l’élevage de sangliers et de cerfs rouges. Il y fait la vente, la transformation et la conservation artisanale de produits. La ferme possède également un parc d’élevage où il reçoit des visiteurs. Le Marché Tradition de Weedon, dirigé par les frères Bruno et Martin Lagassé, agit concrètement par rapport à ses préoccupations sociales et environnementales directement dans sa municipalité.
L’Érablière Tradition d’Antan, de Cookshire-Eaton, participe également au projet de Synergie Estrie en récupérant les salades, légumes et fruits d’une entreprise de la MRC Memphrémagog pour nourrir ses animaux.
Grâce à la mise en place de cette synergie, ce sont des tonnes de matières qui sont détournées de l’enfouissement et une réduction de gaz à effet de serre équivalent à 216 tonnes métriques par année, selon le CLD.

Article précédentArticle suivant
©2021 Journal Le Haut-Saint-François