Actualités

Weedon : Démarche en destitution du maire Tanguay

Hôtel de ville de Weedon HSF

La Commission municipale du Québec devrait trancher concernant l’avenir du maire de Weedon, Richard Tanguay.

La municipalité de Weedon a entrepris une démarche auprès de la Commission municipale du Québec pour destituer le maire, Richard Tanguay, de ses fonctions.

Le directeur général, Gaétan Perron, a avisé les membres du conseil municipal lors de la séance du 15 mars dernier qu’il n’avait d’autre alternative que d’aviser la Commission municipale du Québec de l’absence prolongée du maire, Richard Tanguay.

M. Perron mentionne que cette procédure s’applique à tout élu qu’il soit maire ou conseiller. « Du moment qu’un élu est absent pour une période plus longue de 90 jours, en vertu de l’article 317 et 320 de la Loi sur les élections municipales, on se doit d’agir, de le signaler », précise-t-il. La municipalité ne peut destituer un élu, d’expliquer M. Perron, « c’est pas permis par la loi. Tout ce qu’on peut faire, c’est dénoncer une situation. C’est la Commission municipale qui décide après avoir fait enquête si le mandat du maire se poursuit ou non. »


La Commission municipale du Québec a été avisée au lendemain matin de la séance du conseil du 15 mars dernier, de préciser M. Perron. Le directeur général n’était pas en mesure de préciser le délai de la Commission municipale, mais anticipait une réponse pour la tenue du prochain conseil municipal du 6 avril. Mentionnons que le maire, Richard Tanguay, est absent depuis le début décembre.


Dans notre dernière édition, le maire, Richard Tanguay, mentionnait en entrevue avec le journal qu’il avait l’intention de mettre un terme à son mandat à la fin du mois d’avril. Le directeur général mentionnait, la semaine dernière, n’avoir reçu aucune communication à cet effet. Quant au départ annoncé par M. Tanguay, le directeur général laisse tomber : « on a appris ça dans votre journal. »

Article précédentArticle suivant
©2021 Journal Le Haut-Saint-François