Actualités

Une collaboration inter-MRC qui irradie

La Contrée du Massif Mégantic dévoilait récemment sa Démarche d’attraction et de rétention territoriale à la salle communautaire de Notre-Dame-des-Bois. L’initiative de l’organisme vise à améliorer l’économie de la région autour du mont Mégantic comprenant une partie des MRC du Haut-Saint-François et du Granit. La première étape consiste à récolter les commentaires et suggestions des gens sur place, dont le dévoilement se fera le 15 septembre prochain, lors d’une grande rencontre intitulée le Big Bang.

La Contrée du Massif Mégantic est un organisme sans but lucratif composé d’élus, de citoyens et d’entrepreneurs des municipalités de Chartierville, Hampden, La Patrie, Scotstown, Notre-Dame-des-Bois et Val-Racine. Milan s’est tout récemment jointe au groupe, complétant ainsi un périmètre ceinturant le massif du Mont-Mégantic.

Pierre Brosseau est maire de Val-Racine et président de La Contrée. « C’est un grand pas et un grand plaisir pour nous de voir qu’il y a ici autant de maires, d’élus et de DG de nos municipalités. À l’automne 2017, on s’est dit qu’il fallait aller plus loin et faire les choses différemment. Nos efforts devaient impliquer plus les commerçants, les élus, les entrepreneurs et la population en général. »
Il explique la genèse de la présente démarche conjointe des sept municipalités : « On a notre vue sur la montagne, il y a le parc national qui est en plein milieu, on fait tous partie de la Réserve de ciel étoilé. Ça, c’est des choses qu’on a en commun, mais est-ce qu’on a plus que ça ? Est-ce qu’on a des choses à vivre, à développer ensemble ? Est-ce qu’il existe une identité commune ? Est-ce qu’il existe une volonté de faire les choses en commun ? C’est de ça dont on va commencer à parler ce soir avec la Démarche. »

Avec la collaboration de l’organisme Visages régionaux, spécialisé en attractivité des territoires ruraux, la Contrée développe sa stratégie afin d’attirer les gens de l’extérieur à venir visiter, s’établir ou implanter une entreprise dans la région. Elle a mis à jour son site web pour le rendre plus moderne et épuré (www.lacontree.ca). On y retrouvera une programmation des événements locaux pour la saison estivale.

Pendant ce temps, l’organisme en profite pour distribuer et récolter des questionnaires individuels destinés aux élus, directions municipales, entrepreneurs et citoyens afin de définir une identité commune. Le jour du 15 septembre 2018, les gens qui auront soumis leurs commentaires et suggestions seront invités au Big Bang afin de partager les résultats et participer à une soirée festive. Selon les orientations qui s’en dégageront, des décisions seront prises quant aux cibles à atteindre et aux efforts de développement d’une identité commune.

Raymond Fournier, du club d’astronomie CAPRICE, relate l’exemple de Chartierville qui avait mené une telle consultation populaire, il y a quelques années. « Après, il y a eu plein de projets, dont le festival Musique aux sommets. C’est du jamais-vu en région parce qu’on s’est pris en main et qu’on a pris la peine de rêver. Donc, le 15 septembre : les états généraux avec la grande fête le soir. Après ça, la région ne sera plus jamais la même. C’est ce que j’espère. »

Article précédentArticle suivant
©2019 Journal Le Haut-Saint-François